Pourquoi ne parvient-on pas à éradiquer le saturnisme ?

Bien que l’institut de Veille Sanitaire suive les chiffres de près et tente désespérément de lutter contre le saturnisme, nous savons qu’il est encore très présent en France. Les chiffres sont en baisse d’après les dernières études puisque chez les enfants de 1 à 6 ans, ils sont passés de 84000 cas en 1995-1996 à 4400 en 2008-2009. Toutefois il existe encore 4400 enfants de cet âge-là qui sont touchés par le saturnisme.

Qu’est-ce que le saturnisme ?

Il s’agit là d’une maladie importante causée par une intoxication au plomb suite à une exposition prolongée à ce métal nocif pour la santé. Alors que cette pathologie ne semble encore pas assez connue de tous, les dégâts qu’ils engendrent méritent toute notre attention : trouble de la fertilité, anémie ou encore dégâts au niveau cognitifs.

Le saturnisme continue de menacer nos enfants

Les chiffres ont baissé depuis les années 90 grâce à l’élimination du plomb dans l’essence notamment, mais malheureusement ils sont encore très hauts avec une contamination des enfants chaque année importante. Il faut savoir que ces chiffres étaient à la base pour un seuil de 100 µg/l et qu’ils sont aujourd’hui de 50µg/l ce qui mérite toute notre attention.

Nous pensons toujours être à l’abri de cette menace et pourtant le plomb continue de menacer nos enfants. De nombreux immeubles construits avant 1948, des anciennes écoles, des peintures au plomb qui se détériorent et les anciennes canalisations, tant de sources de plombs qui viennent menacer notre quotidien.

Comment réussir à éradiquer le saturnisme ?

Tout d’abord il est important de remettre au goût du jour les risques de cette maladie, d’expliquer de quoi il s’agit et ce qui menace nos enfants. Un dépistage au plomb est parfois nécessaire pour certaines populations qui vivent dans des environnements insalubres et dangereux.

Et bien sûr il est important d’appliquer des mesures radicales en ce qui concerne les bâtiments où l’on trouve encore du plomb et les travaux qui s’y font à l’intérieur, afin de réussir à éradiquer un jour le saturnisme.

La solution miracle n’existe pas, il faut du temps et surtout il faut de la mobilisation, car le saturnisme n’est pas aussi loin que nous le pensons, il s’agit d’une pathologie qui menace encore nos enfants et leur vie d’adulte.