Troubles de l’hématopoïèse

L’intoxication chronique par le plomb provoque un trouble de l’hématopoïèse par interférence à plusieurs niveaux dans la synthèse de l’hème.

Le plomb inhibe diverses enzymes dont la déshydratase de l’acide delta-aminolévulinique (ALA) et l’hème synthétase, d’où une accumulation de l’ALA dans le sang et une forte excrétion urinaire et une augmentation des protoporphyrines-zinc dans les hématies (PPZ).

La conséquence de cette perturbation de la synthèse de l’hémoglobine est une anémie normochrome normocytaire.

En fait, chez l’enfant intoxiqué l’anémie est dans la plupart des cas microcytaire et hypochrome car une carence martiale par déséquilibre alimentaire est souvent associée ; une correction de la carence martiale démasque l’anémie normocytaire.

Devant un enfant pour lequel vous avez évoqué la possibilité d’un saturnisme chronique, il est nécessaire, avant de décider de pratiquer un bilan biologique de dépistage, de vérifier l’existence de facteurs de risque suffisants.