Que va faire le médecin ?

Le médecin va rechercher :

  • d’une part l’existence de facteurs de risque d’intoxication au plomb, en vous posant des questions sur vos conditions de vie et le comportement de votre enfant,
  • d’autre part la présence chez l’enfant de signes pouvant évoquer un début d’intoxication, en s’intéressant à son comportement et en l’examinant.

Si votre médecin estime qu’il existe une possibilité que l’enfant soit contaminé, il va vous prescrire une prise de sang pour faire un dosage du plomb. Il s’agit d’un examen simple ; les médecins, infirmières et biologistes savent aujourd’hui faire ces prélèvements sans douleur, même chez le petit enfant. Dans ce cas, la consultation médicale et l’analyse de sang sont remboursés à 100% par l’Assurance Maladie. Parfois, des radiographies peuvent être nécessaires (ventre, genoux).

Le résultat de l’analyse permettra de conclure soit à l’absence, soit à la présence d’une contamination. Dans ce dernier cas, votre médecin vous indiquera la marche à suivre pour repérer et neutraliser les sources de contamination, et éventuellement aider l’enfant à éliminer le plomb à l’aide de médicaments.