Quand consulter le médecin ?

Le repérage d’un début d’intoxication par le plomb est difficile chez un enfant car les signes d’alerte sont souvent d’une grande banalité : l’enfant ne paraît pas être vraiment malade.

Les médecins sont préparés à reconnaître ces signes précoces ; ils peuvent s’appuyer sur des examens de laboratoire ou des radiographies et demander, en cas de difficulté, conseil à leurs confrères du réseau SaturneSud.

N’hésitez pas à aborder avec votre médecin la question d’une éventuelle contamination de votre enfant par le plomb au moindre doute.

Il est conseillé aux parents de prendre l’initiative de demander l’avis du médecin quand :

  • un enfant de moins de 7 ans habite ou fréquente régulièrement une habitation ancienne dont les peintures murales sont en mauvais état et se décroûtent.

La consultation médicale est indispensable sans tarder si en plus cet enfant :

  • a l’habitude de porter à la bouche les objets et surtout de sucer les écailles de peinture,
  • présente un changement du caractère (triste ou excité) ou dort moins bien,
  • est constipé et se plaint de douleurs du ventre,
  • et chaque fois qu’une intoxication au plomb vient d’être trouvée chez un autre enfant qui partage avec le votre ses habitudes de vie (même logement, même gardienne…).