Prendre des précautions

Si vous habitez dans un local vétuste susceptible de contenir du plomb, le respect des précautions suivantes vous permettra de limiter le risque d’intoxication de vos enfants. Ces mesures sont utiles mais ne dispensent pas de demander conseil à votre médecin !

  • Empêcher l’enfant de toucher ou de gratter les écailles de peinture.
  • Eviter que l’enfant ne porte à la bouche un objet tombé à terre.
  • Rendre inaccessible les zones toxiques (peinture épaisse, revêtement mural, meuble) en poussant par exemple un meuble contre ces murs, de façon à ce qu’il ne puisse plus y toucher.

 

Ne plus utiliser de balai ni même d’aspirateur pour ne pas risquer d’avoir de la poussière de plomb dans toute la maison ; car aussi bien les écailles de peinture portées à la bouche que les poussières elles-mêmes sont un poison pour l’enfant.

Dans ce cas, seule une serpillière mouillée est conseillée pour un nettoyage humide de toutes les surfaces.

Plus de balai ni d’aspirateur !

Laver souvent les mains, surtout avant les repas.

Bien brosser les ongles qui doivent être coupés courts, pour empêcher que la poussière s’y incruste.

Laver fréquemment jouets et peluches.

 

Si votre maison a des tuyaux en plomb ou des caisses à eau, il faut :

  • Eviter d’utiliser l’eau chaude du robinet pour la préparation des repas et encore moins des biberons car le plomb circule bien en eau chaude.
  • Laisser couler l’eau avant de la recueillir car la première eau qui s’écoule est très concentrée en plomb.
  • Utiliser de préférence de l’eau minérale pour les jeunes enfants.

Favoriser les sorties : le mener jouer au jardin d’enfants le plus souvent possible.
Quand il reste à la maison, occupez-le, ne le laissez pas s’ennuyer.
Mettez les jeunes enfants à la maternelle, ils s’amuseront et ne risqueront rien.